Comment refaire un joint de carrelage sans enlever l’ancien ?

un join de carrelage en train d'être fait

Refaire un joint de carrelage sans enlever l’ancien est une solution intéressante. Cette technique est simple pour ceux qui souhaitent donner un coup de neuf à leur salle de bain, cuisine ou autre pièce avec du carrelage. Elle permet d’économiser du temps et des efforts tout en obtenant un résultat propre et durable. Pour vous aider à refaire le joint de votre carrelage sans enlever l’ancien, Design en ville vous invite à lire cet article.

L’importance d’un bon joint de carrelage

Le joint de carrelage joue un rôle essentiel dans la durabilité et l’esthétique de votre revêtement. En effet, un joint de qualité protège les bords du carreau contre les chocs et l’humidité, évitant ainsi leur dégradation. De plus, il assure une bonne adhésion entre les carreaux et limite les infiltrations d’eau. Enfin, le joint contribue à l’aspect général du carrelage en apportant un contraste agréable avec les carreaux.

Les signes indiquant qu’il est temps de refaire vos joints de carrelage

Un carrelage très abimé

Il existe plusieurs signes qui montrent que vos joints de carrelage sont en mauvais état. Pour le reconnaître, nous vous présentons les signes suivants :

  • Des taches noires ou verdâtres dues aux moisissures et champignons.
  • Des fissures ou éclats visibles sur le joint.
  • Un joint qui s’effrite lorsqu’on le touche.
  • Une décoloration inesthétique.

Dans de tels cas, il est conseillé d’envisager une rénovation des joints pour préserver le carrelage et assurer une meilleure étanchéité.

Refaire un joint de carrelage sans enlever l’ancien : la méthode à suivre

Pour refaire un joint de carrelage, nos experts vous invitent à suivre les étapes suivantes :

Préparer le support

Avant de commencer à refaire vos joints, il est essentiel de nettoyer les surfaces à traiter. Pour ce faire :

  1. Nettoyez les carreaux avec un détergent doux et une brosse à dents usagée ou une petite éponge non abrasive. Cette action permet d’éliminer les résidus de graisse, de savon et de calcaire présents sur les carreaux et les joints.
  2. Rincez abondamment à l’eau claire en utilisant une éponge propre.
  3. Séchez soigneusement le carrelage avec un chiffon sec et propre.

Notez que cette étape est primordiale pour garantir une bonne adhérence du nouveau joint sur l’ancien. Elle permet de maximiser la durabilité du résultat.

Choisir le nouveau joint adapté

Il existe plusieurs types de joints sur le marché. Sachez que chaque type avec ses propres caractéristiques. Pour vous aider dans ce choix, tenez compte de nos détails ci-dessous :

  • Mortier-joint : particulièrement adapté pour les surfaces exposées à l’humidité (salle de bain, cuisine), il offre une bonne résistance à l’eau et aux moisissures.
  • Mastic silicone : idéal pour les joints de dilatation ou en contact avec des matériaux sensibles à l’humidité (fenêtres, portes), ce mastic flexible est capable d’absorber les mouvements du support.

Notons qu’il est important de choisir un joint adapté à vos besoins et à la configuration de votre pièce. Pour ce faire, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel. N’hésitez pas à vous référer aux indications figurant sur l’emballage du produit.

Appliquer le nouveau joint

Une fois que le support est bien préparé et nettoyé, vous pouvez passer à l’application du nouveau joint. Nos experts vous recommandent les étapes suivantes :

  1. Mélangez le mortier-joint conformément aux instructions du fabricant. Si vous utilisez un mastic silicone, veillez à le couper proprement à l’aide d’un cutter.
  2. Remplissez la poche à joint avec le composé choisi. Ensuite, appliquez-le directement sur le joint existant en respectant une épaisseur uniforme.
  3. Lissez le joint à l’aide d’une spatule en caoutchouc ou d’un doigt légèrement humidifié pour assurer un aspect fini propre et régulier.
  4. Retirez l’excédent de matière autour des carreaux à l’aide d’une éponge humide et propre.

Après avoir procédé à ces étapes, il est essentiel de laisser sécher le joint pendant une période donnée. Tenez compte de la recommandation du fabricant (généralement 24 heures) avant de procéder à un nettoyage final à l’aide d’un chiffon humide.

un carrelage avec un join parfaitement fait

Les erreurs à éviter lorsqu’on refait un joint de carrelage sans enlever l’ancien

Pour réussir cette opération, il est impératif de respecter certaines précautions. Pour cela :

  • Ne pas négliger la préparation du support : le nouveau joint doit adhérer parfaitement au support pour garantir des résultats durables.
  • Ne pas appliquer un mastic silicone sur un mortier-joint et vice versa : les deux matières ont des propriétés différentes et ne sont pas compatibles entre elles.
  • Ne pas utiliser un outil trop rigide pour lisser le joint : cela peut entraîner des rayures sur les carreaux ou causer des trouées dans le joint.
  • Respecter les temps de séchage indiqués par le fabricant afin que le joint soit bien sec et résistant.

Quelques conseils pour ne pas avoir à refaire un joint de carrelage sans enlever l’ancien

Pour préserver les joints de carrelage et les maintenir en bon état, nos experts de Design en ville vous donnent quelques conseils :

Pensez à un entretien fréquent : Nettoyez régulièrement vos carreaux pour éviter l’accumulation de saleté et de résidus. Utilisez des produits de nettoyage doux et non corrosifs pour ne pas endommager les joints.

Évitez les produits agressifs : Certains produits chimiques peuvent détériorer les joints. Privilégiez des nettoyants spécifiques pour les joints ou des solutions maison comme du vinaigre blanc dilué dans de l’eau.

Utilisez des produits de protection : Des produits imperméabilisants ou des scellants peuvent être appliqués sur les joints pour les protéger de l’eau, des taches et de la saleté. Cela prolonge la durabilité des joints.

Évitez les impacts : Évitez de cogner des objets durs contre le carrelage, car cela pourrait endommager les joints.

Faites attention aux mouvements brusques : Les mouvements excessifs du sol peuvent affaiblir les joints. Si possible, utilisez des systèmes de nivellement pour réduire les contraintes sur le carrelage.

Il faut faire attention à votre carrelage car malheureusement il a ses défauts tout comme n’importe quels matériaux. En tant qu’expert nous avons pu le remarquer au fil des années. Nous pensons d’ailleurs aux inconvénients de la terrasse composite par exemple qui peut être une vraie horreur parfois.

En suivant nos conseils et en faisant preuve de rigueur dans chaque étape, vous devriez être en mesure de refaire vos joints de carrelage rapidement et efficacement sans avoir à enlever l’ancien joint. De plus, en suivant nos conseils vous allez profiter de vos nouveaux joints pour une langue période.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *